Dargaud : Le retour à la terre T6, La princesse de Clèves

/ Critique - écrit par plienard, le 10/04/2019

Temps de lecture estimé de l'article : 3 minute(s) - laisser un commentaire

Le roman de la vie et un roman célèbre, du beau et du bon ...

Le retour à la terre - Tome 6 : Les métamorphoses - note : 7,5/10

À l'instar des personnages interprétant les éditeurs de Manu Larssinet, les lecteurs, que nous sommes, vous et moi, peuvent se réjouir de l'arrivée d'un sixième tome  de la série Le retour à la terre par Jean-Yves Ferri et Manu Larcenet. Le premier a terminé son Astérix, le second a fini son Blast. Bref ils ont enfin le temps de revenir nous amuser en racontant leur vie réinventée par le prisme des personnages Manu Larssinet, sa femme Mariette, Mme Mortemond, M henri, l'ermite et j'en passe.


© Dargaud 2019.

 Manu Larssinet fait un blocage sur la seconde grossesse de sa femme. Il faut dire qu'il est très occupé alors qu'il arrive au bout de Plast, son dernier album, et que l'image de son père le hante. Son ami scénariste, Ferri, termine Astérix. Mme Mortemond découvre le téléphone portable et la possibilité d'envoyer des émojis. Chez son éditeur, on n'en peut plus de sa série "très noire" et on regrette l'époque du "charmant retour à la terre". C'est pourquoi Philippe, l'éditeur-adjoint, est envoyé aux Ravenelles pour une expédition digne de The revenant. Quant à M Henri, ça va mieux, mais alors beaucoup mieux…

Cela faisait 10 ans qu'on l'attendait, alors ne boudons pas notre plaisir avec ce sixième tome. Jean-Yves Ferri et Manu Larcenet n'ont pas leur pareil pour mettre en scène leur vraie fausse vie.

 

La princesse de Clèves - note : 8/10

Claire Bouilhac et Catel Muller sont deux autrices de bande dessinée qui officient depuis quelques années pour des portraits de femmes (Rose Valland, Milène Demongeot, Joséphine Baker, Kiki de Montparnasse, Olympe de Gouges, Top Linotte …), des récits avec des héroïnes. Bref de la bande dessinée féminine, d'aucun dirait féministe.


© Dargaud 2019.

 Elles adaptent ici le roman de Madame de La Fayette : La princesse de Clèves, pour une histoire d'amour au XVIIème siècle faite d'élégance, de faux-semblants, de chevalerie, de sentiments, de postures de l'époque.

Mlle de  Chartres est âgée de 16 ans lorsqu'elle est introduite à la cour du roi Henri II. Son immense beauté impressionne les galants hommes. Et c'est le prince de Clèves - le premier homme qui l'aura rencontré - qui parviendra à se marier avec. Un mariage qu'elle accepte plus par convenance que par amour. Une situation qui désespère le pauvre prince de Clèves. La jeune femme ne connaît rien au sentiment amoureux jusqu'au moment où elle rencontre le duc de Nemours, réputé pour sa beauté et son sens de la séduction.

Une belle adaptation du célèbre roman, que les autrices enrichissent en faisant un lien entre Mme de La Fayette et son héroïne.

 


Les couvertures des 2 albums - © Dargaud 2019.

 

A découvrir

Vous pouvez aussi découvrir d'autres excellents articles sur Krinein, comme celui-ci : Androïdes – Tome 2 : Heureux qui comme Ulysse