9/10Pico Bogue - Tome 12 : Inséparables

/ Critique - écrit par plienard, le 17/11/2020
Notre verdict : 9/10 - le poids des mots, la force des dessins

Temps de lecture estimé de l'article : 1 minute(s) - laisser un commentaire

Humour et intelligence. Une BD anti-déprime.

Pico Bogue n'est pas un personnage comme les autres. Ce petit bonhomme à la chevelure hirsute manie les mots comme personne. Il y a même l'étymologie selon Pico Bogue (deux tomes chez Dargaud). Il force l'admiration des lecteurs mais aussi de ses amis qui envient son aisance. Charlie voudrait tant lui ressembler, qu'il en oublie d'être lui-même et sincère.


© Dargaud 2020.

 

Dominique Roques et Alexis Dormal sont les parents de cette série devenue incontournable pour son originalité, sa drôlerie et sa beauté. Les dessins sont superbes et expressifs et les gags parmi les meilleurs qu'on puisse lire. J'ai personnellement un faible pour l'histoire dans la piscine et les abeilles qui m'a fait éclater de rire.

Quel rapport entre la piscine et les abeilles ? C'est la force de la série et le talent des auteurs de jouer sur les mots et les situations pour arriver à associer des idées et conclure de façon inattendue et surprenante.

 


© Dargaud 2020.

 

A découvrir

Vous pouvez aussi découvrir d'autres excellents articles sur Krinein, comme celui-ci : Androïdes – Tome 2 : Heureux qui comme Ulysse