6/10Dargaud : Le Mystère du monde quantique

/ Critique - écrit par plienard, le 30/03/2016
Notre verdict : 6/10 - êtes-vous bien en train de lire cet article ?

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - laisser un commentaire

Une BD de vulgarisation où vous apprendrez les gros mots de la physique quantique !

Vous avouerez que c’est une drôle d’envie que de vouloir vulgariser la physique quantique aux lecteurs de bande dessinée que nous sommes. D’autant plus étrange que la physique quantique, comme vous allez le découvrir dans l’album si vous n’avez pas fait d’études supérieures de physique, s’expriment bien par des images ou des métaphores mais surtout pas des formules mathématiques qu’il est difficile de dessiner.


©Dargaud édition 2016.

C’est pourtant ce que va faire Mathieu Burniat. Auteur de La Passion de Dodin-Bouffant et dessinateur de la série Shrimp, le tout chez Dargaud, Mathieu met en images les explications du physicien théoricien Thibault Damour, mondialement connu et récompensé d’une médaille Einstein (en 1996). Mais vous le saviez peut-être déjà ?

Pour ceux qui ne sauraient pas ce qu’est la physique quantique, ce n’est en fait qu’une branche de la physique qui s’attache à vouloir expliquer les réactions fondamentales de la matière. C’est la physique de l’infiniment petit, à mettre en parallèle avec la physique de notre quotidien.

Et tout cela peut-il se raconter en bande dessinée ? Et bien, écoutez, il semble que oui. Cet album est assez vulgarisateur pour pouvoir intéresser toute sorte de lecteur. Du passionné de physique à l’érudit scientifique. Il faudra cependant un minimum d’appétence à la physique pour aller jusqu’au bout. Car malgré la volonté de vouloir vulgariser le propos, il faut bien avouer que peu de gens vont réellement adhérer au concept du chat à la fois mort et vivant. Reste qu’il y a une réelle histoire à suivre avec une fin assez étonnante.


©Dargaud édition 2016.

 

A découvrir

Vous pouvez aussi découvrir d'autres excellents articles sur Krinein, comme celui-ci : Androïdes – Tome 2 : Heureux qui comme Ulysse