Casterman : Le printemps suivant T1, Le Tueur-affaires d'état T2, New Cherbourg stories T2

/ Critique - écrit par plienard, le 25/11/2020

Temps de lecture estimé de l'article : 3 minute(s) - laisser un commentaire

Le printemps suivant - Tome 1 : Vent lointain - note : 5,5/10

Margaux Morin revient avec un nouvel album sur elle, son mec, son couple, sa famille. Celle qui fut le fer de lance d'une nouvelle tendance dans la bande dessinée, dite BD girly, n'en finit plus de vouloir nous faire voire une caricature de sa vie.


© Casterman 2020.

 

Si l'objectif est bel et bien de rire des petits travers de la vie en utilisant son image et celle de sa famille, on peut dire que la mission va être remplie assez facilement. L'autrice a du talent pour exprimer des scènes de vie, les tensions de couple, et les situations absurdes qui virent au conflit. Chacun y trouvera forcément de quoi s'identifier ou de reconnaître les travers de son conjoint (sachant que nous, nous n'avons pas de défaut). Elle nous raconte les rapports universels qui se jouent dans une famille, et ici spécifiquement entre un homme et une femme.

Mais ne soyons pas dupes, il sera plus facile de s'identifier si vous vous trouvez dans la même tranche d'âge de l'autrice, c'est-à-dire, ... Désolé mais on m'a toujours appris à ne pas demander l'âge d'une dame. Un principe qui doit correspondre à ma tranche d'âge.

 

New Cherbourg stories - Tome 2 : Le Silence des Grondins - note : 8/10

Le premier tome de cette toute nouvelle série aux éditions Casterman avait été une bonne surprise. Les auteurs, Romuald Reutimann (aux dessins) et Pierre Gabus (au scénario), remettent le couvert avec autant d'originalité et de talent.


© Casterman 2020.

 

Un robot d'exploration sous-marine est en cours d'expérimentation dans les chantiers navals de New Cherbourg. Le premier essai vire au drame. Julienne, la nouvelle recrue du service d'espionnage (voir le tome 1), est à deux doigts d'y laisser la vie. Dans le même temps, les Grondins - des créatures sous-marines aux pouvoirs mystérieux - ne donnent plus de nouvelles depuis plusieurs semaines.

Dans un style toujours à l'ancienne, qui rappelle l'âge d'or de la ligne claire, ce deuxième tome vient confirmer la bonne impression du début. Avec un mélange maîtrisé de réalisme et de fantastique, on se laisse porter par les différentes intrigues qui constituent cette histoire : la disparition des Grondins, les trésors de Madame Camille, les pouvoirs mystérieux d'un cristal, les explorations sous-marines, les espions qui suivent madame Camille ....

On retrouve les personnages du premier tome - les frères Glacère, Julienne et son frère ...) Et l'ambiance de mystère du premier tome est respectée. Mais rien n'empêche à de nouveaux lecteurs de se laisser tenter directement par ce second tome.

 

Le tueur - affaires d'état - Tome 2 : Circuit court - note : 7/10

Après une carrière en tant qu'entrepreneur indépendant, le tueur s'est laissé convaincre par le confort du service public. Le voilà maintenant au service de la DGSE, avec comme couverture un poste de cadre dans un bureau au Havre. Sa mission, provoquer une guerre des gangs pour mettre en défaut le maire de la ville.


© Casterman 2020.

 

L'environnement change mais le cynisme du Tueur reste bien présent. Et ça ne va pas s'arranger quand on voit dans quoi il s'est fourré. Pour la première fois il est obligé de faire équipe et les dommages collatéraux vont se faire sentir. D'autant qu'ils ne sont pas forcément à l'abri de se faire démasquer. Et que la situation se détériore passablement, on s'y attend. Pourra-t-il rester dans le rôle d'un simple exécutant ?

 


Les couvertures des 3 albums - © Casterman 2020.

 

A découvrir

Vous pouvez aussi découvrir d'autres excellents articles sur Krinein, comme celui-ci : Androïdes – Tome 2 : Heureux qui comme Ulysse