7/10Les cinq de Cambridge (intégrale)

/ Critique - écrit par plienard, le 27/03/2021
Notre verdict : 7/10 - so british !

Temps de lecture estimé de l'article : 1 minute(s) - laisser un commentaire

L'espionnage old-school

Les cinq de Cambridge est une série de trois albums parus aux éditions Casterman entre 2015 et 2018. Sur un scénario de Valérie Lemaire et des dessins d'Olivier Neuray, on suit les itinéraires des 5 élèves de Cambridge, sympathisant communistes, qui vont œuvrer au fil des années pour renseigner l'U.R.S.S. Un récit qui vient faire suite (et qui y fait souvent référence) à un autre récit des mêmes auteurs déjà chez Casterman, Les cosaques d'Hitler.


La couverture de l'intégrale - © Casterman 2021.

 

Ils sont cinq jeunes hommes - Kim Philby, Guy Burgess, John Cairncross, Anthony Blunt et Donald Maclean - qui vont transmettre des informations aux autorités russes durant des années. On suit leur parcours et c'est un récit passionnant qu'on découvre derrière le graphisme classique et élégant d'Olivier Neuray et qui donne un côté aventureux et sympathique à ce quintuplé d'espions. C'est plutôt romanesque et les personnages sont présentés comme des idéalistes convaincus sans réelles arrières pensées malsaines.

Une bonne trilogie sur un contexte historique qui trouve un écho avec les récentes histoires d'espions entre la Grande Bretagne et la Russie. Un monde sans fin en quelque sorte.

 


Les couvertures des 3 albums constituant l'intégrale - © Casterman 2021.

 

 

A découvrir

Vous pouvez aussi découvrir d'autres excellents articles sur Krinein, comme celui-ci : Androïdes – Tome 2 : Heureux qui comme Ulysse