7.5/10Casterman : Le joueur d'échec

/ Critique - écrit par plienard, le 25/10/2017
Notre verdict : 7.5/10 - Victoire aux échecs

Temps de lecture estimé de l'article : 1 minute(s) - laisser un commentaire

Le joueur d'échec est une adaptation de David Sala aux éditions Casterman d'après le célèbre roman de Stefan Sweig.

À bord d'un navire à destination de l'Argentine, se trouve Mirko Czentovic, le champion d'échec. Le désir de rencontrer et d'affronter ce maître du jeu pousse le narrateur et certains passagers à lui proposer une partie. D'abord réticent, il finit par accepter de jouer à un contre tous. Les passagers seront rapidement battus et la revanche prend la même tournure lorsqu'un mystérieux personnage fait son apparition et retourne la situation.


© Casterman 2017.

 La nouvelle de Stefan Sweig est son dernier écrit avant son suicide. Il est un réquisitoire à charge contre la barbarie nazie. David Sala lui donne une nouvelle jeunesse avec cet album qui retranscrit parfaitement la passion et la tension des personnages lors des parties d'échec, mais aussi la quasi-schizophrénie du mystérieux personnage. Chaque case est un véritable tableau de peinture qui emprunte à l'expressionnisme et à l'école viennoise de Schiele et d'Alberto Breccia. On sent que chaque case a été étudiée et que le découpage est sans cesse en mouvement. L'auteur nous déplace de case en case tel des pièces sur un échiquier.

Un album qui est un parfait hommage à l'oeuvre posthume de Stefan Sweig.


© Casterman 2017.

 

A découvrir

Vous pouvez aussi découvrir d'autres excellents articles sur Krinein, comme celui-ci : Androïdes – Tome 2 : Heureux qui comme Ulysse