Bamboo : Le Oki d'Odzala, Les Seignors T1

/ Critique - écrit par plienard, le 09/07/2018

Temps de lecture estimé de l'article : 3 minute(s) - laisser un commentaire

Les éditions Bamboo ont un réel savoir-faire avec les bandes dessinées d'humour et le prouvent une fois de plus. Mais elles montrent aussi qu'elles sont capable d'éditer d'autres récits.

Le Oki d'Odzala - note : 7/10

Cet album de A. Dan est un peu le prolongement de son carnet de voyage, Des gorilles et des hommes, parus aux éditions de La Boite à bulles, en 2015. Cela lui permet de traiter de sujets qu'il n'a pas pu aborder précédemment. Et ce sont les éditions Grand Angle qui accueillent cette fiction dans laquelle un dessinateur accompagne une scientifique pour sa dernière mission, faute de budget, sur l'étude des grands singes. Plutôt revêche, Clémence n'accueille pas Manuel avec gaieté de cœur. Cela promet beaucoup de plaisir à notre ami dessinateur. Dans le même temps, le redouté braconnier, Pépito, sème la terreur dans la famille du garde forestier qui a récemment arrêté deux de ses hommes. Le garçon de la famille du garde, Mickey, compte bien se venger à l'aide de la magie vaudou.


© Bamboo édition 2018.

 

A.Dan, de son vrai nom Daniel Alexandre, offre un bel album empreint d'aquarelles, proches d'un roman-photo ou d'un carnet de voyage. Mais il y a, ici, une vraie fiction ou il est question de  braconnage et de magie. Le réel opposé à l'irréel, avec ce que chacun a respectivement de cruel et de merveilleux. Le récit navigue aussi entre l'humour d'une situation (le dessinateur un peu maladroit dans un pays exotique et une mission sérieuse) et réalisme d'un pays (la cruauté des braconniers prêts à tout  pour se faire craindre).

Dans la même maison d'édition, l'auteur a inauguré la collection des adaptations des romans de Marcel Pagnol sous l'égide de son petit fils, avec les albums Merlusse et Jazz.

 

Les Seignors - Tome 1 : Vers l'infini et l'au-delà - note : 6,5/10

Les Seignors est une nouvelle bande dessinée d'humour aux éditions Bamboo par Sti et Juan, le duo qui officie sur la série Mes premières fois. C'est avec Richez, le troisième larron qui accompagne Sti au scénario, et qui a signé déjà des BD d'humour comme Les Carnavaleux, Cath et son chat, Mafia Tuno … Des BD avec des titres aux jeux de mots évocateurs. Il en est de même pour Les Seignors, puisqu'on joue ici sur la sonorité avec seigneurs et seniors.

Cinq papis d'un âge certains veulent prendre en main leurs derniers jours, loin des maisons de retraites traditionnelles. Ils optent alors pour la maison de retraite participative, où  tout le monde devra mettre la main à la pâte pour faire tourner l'établissement. Premièrement, il faut recruter des co-gérants qui ne font pas une crise cardiaque lorsqu'ils sont acceptés dans le projet. Deuxièmement, il faut engager une aide-soignante.

Le sujet peut apparaître sérieux voir iconoclaste, et il l'est assurément. Mais le but est bien d'utiliser un sujet réel et au goût du jour - comme celui de prendre en charge les seniors - pour en rire et à l'occasion pointer quelques travers de notre société.

 


Les couvertures des 2 albums - © Bamboo édition 2018.

 

A découvrir

Vous pouvez aussi découvrir d'autres excellents articles sur Krinein, comme celui-ci : Androïdes – Tome 2 : Heureux qui comme Ulysse