Bamboo-Grand Angle : Miss Pipelette T1, Le Cimetière des innocents T2

/ Critique - écrit par plienard, le 07/08/2018

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - laisser un commentaire

Les héroïnes n'ont pas eu de coup de Bamboo pour cet été !

Miss Pipelette - Tome 1 : Attention, sorcière bavarde ! - note : 6,5/10

C'est une nouvelle bande dessinée d'humour que les éditions Bamboo nous invitent à découvrir. Il s'agit une jeune fille, qui va à l'école des sorcières, et qui a le don de  … casser les oreilles à n'importe qui, même à toute une horde de gobelins. Éléonore - c'est son prénom - est un véritable moulin à parole, capable de s'intéresser à tous les sujets pour chacun de ses interlocuteurs. Cela ne l'empêche pas d'avoir des amis, comme Louise - sa meilleure amie - qui est la seule à pouvoir la supporter.


© Bamboo 2018.

 Cette nouvelle BD est signée par les auteurs de Isaline (trois albums - série en cours), Yllya et Maxe L'Hermenier, qui reviennent avec une héroïne et un même sujet, la magie. On est plus ici dans une sorte de Harry Potter façon girly et pour un public de jeune fille. Les auteurs ont un savoir-faire et ne s'en privent pas. Le public concerné devrait y trouver son plaisir.

 

Le cimetière des innocents - Tome 2 : Le bras de Saint Anthelme - note : 7,5/10

On avait laissé Oriane emmurée vivante au grand désespoir de son amoureux Jonas. Le jeune protestant, venu à Paris pour retrouver le corps de son père est tombé sous le charme de la jeune fille dont le père féru d'alchimie lui a légué une bien étrange pierre. Grâce à ce caillou, elle a possibilité de faire revenir les morts. Un pouvoir qui ferait bien les affaires du curé des Saints innocents.


© Grand Angle 2018.

 Philippe Charlot met en scène une jeune fille aux idées actuelles dans une période de l'histoire où l'église catholique est toute puissante et n'a aucune considération pour le sexe féminin. Ajoué à cela qu'elle est la fille d'un alchimiste et vous comprendrez facilement que sa vie et son existence peuvent être vite compliquée.

Le dessin de Xavier Fourquemin reste un plaisir renouvelé. On retrouve ce trait et ces tronches des gens du peuple si caractéristiques qu'on avait déjà lu dans Miss EndicottLa Légende du Changeling.

 


Les couvertures des 2 albums - © Bamboo 2018 - © Grand Angle 2018.

 

A découvrir

Vous pouvez aussi découvrir d'autres excellents articles sur Krinein, comme celui-ci : Androïdes – Tome 2 : Heureux qui comme Ulysse