6.5/10Une Aventure des Brigades du Tigre : Ni dieu, ni maître

/ Critique - écrit par iscarioth, le 07/04/2006
Notre verdict : 6.5/10 - Pas promotionnel... mais pas indispensable (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 3 minute(s) - laisser un commentaire

Pas promotionnel... mais pas indispensable

Produit dérivé ou véritable oeuvre de bande dessinée ?

Le douze avril prochain doit sortir en salles le film Les brigades du tigre, réalisé par Jérôme Cornuau et adapté de la célèbre série télévisée française des années soixante-dix du même nom. Les deux scénaristes qui planchent sur cette adaptation cinématographique depuis plusieurs années sont bien connus des bédéphiles. Ils se nomment Xavier Dorison et Fabien Nury. Xavier Dorison, dont tous les scénarios BD ont fait grand bruit : Le troisième testament, Sanctuaire, W.E.S.T., Prophet et Fabien Nury, qui a repris W.E.S.T. au deuxième tome et qui s'est aussi fait remarqué des lecteurs pour sa série fantastico-historique Je suis légion. Quelques semaines avant la sortie du film, sort chez les éditions Glénat la bande dessinée. Aïaïe ! La BD des Brigades du Tigre, un produit dérivé à ranger aux côtés des T-shirts, mugs et autres stylos collector ? Eh bien pas du tout. L'authenticité de la BD ne fait pas défaut pour la bonne et simple raison que les scénaristes du film sont les mêmes que ceux qui se sont occupé de l'adaptation BD : Dorison et Nury. Adaptation ? Pas tout à fait. Dans une interview accordée à dBD (il y a peu encore appelé BullDozer), Dorison explique qu'il n'a pas été intéressé par l'idée d'une simple transposition et que ce qui l'a séduit, c'est d'imaginer les événements précédant de peu le film. Cet album est donc un prologue, comme l'indique le sticker apposé en couverture.

A suivre dans le film : « Les brigades du tigre »

Un album qui se définit comme le prologue d'un film, c'est assez peu ambitieux. La BD n'en demeure pas moins convaincante. L'histoire se déroule dans la France du début du vingtième siècle. Les brigades mobiles, surnommées les brigades du tigre, ont été créées par Clémenceau pour lutter contre la criminalité qui, quoiqu'on en pense, était largement plus importante il y a un siècle qu'aujourd'hui. Nos trois flics de choc se nomment Pujol, Terrasson et Valentin. Ils se lancent sur la trace de la bande à Bonnot. Mais avant cela, sur cet album, ils doivent se mesurer à un autre ennemi : Doumé, un puissant proxénète. Pour ce qui est de leur maîtrise du neuvième art, Dorison et Nury n'ont déjà plus à faire leurs preuves. Leur album est bien articulé et assez touffu en dialogues. Le découpage et la coloration, réalisée « à l'ancienne » par l'excellente Patricia Faucon, sont volontairement classiques, sans fioriture, pour transmettre au mieux l'atmosphère du début du 20ème siècle. Le dessinateur Jean-Yves Delitte (Les nouveaux tsars, les coulisses du pouvoir) a dû oeuvrer en seulement quelques mois et l'on peut dire qu'il s'en est bien sorti. L'album n'est pas bâclé, Delitte semble maîtriser les vêtements et objets d'époque. Le seul gros problème, c'est le manque de mouvement dans le dessin. Le statisme du dessin de Delitte amoindrit l'impact des scènes d'action et rend difficile la lecture de certaines cases (exemple page 42, vignette cinq).


L'album n'est pas un produit dérivé comme on peut le penser à première vue, mais ce n'est certainement pas non plus une BD de très grand intérêt. Cette aventure des brigades du tigre se parcourt agréablement et nous immerge avec assez de conviction dans le Paris de ces années là. Rien de plus.

A découvrir
Caste des Méta-Barons (La)
Caste des Méta-Barons (La)
Sambre
Sambre
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6