6/10Les Autres gens - Tome 3

/ Critique - écrit par plienard, le 22/09/2011
Notre verdict : 6/10 - L'aventure continue ... (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - laisser un commentaire

Le tome 3 regroupe les centaines de pages de dessins du mois de Mai 2010 parues sur le web. Un petit résumé au début et on replonge dans notre bédé-feuilleton du moment.

Après Les autres gens tome 1, et Les autres gens tome 2, voici Les autres gens tome 3. Je vous rappelle un petit peu le principe. Initié en Mars 2010 par Thomas Cadène sur le Web, un dessinateur différent se relaie chaque jour pour raconter l’histoire de Mathilde, Hyppolite, Camille, Emmanuel, Romain, Arnaud ... Voici donc le tome 3 de leurs aventures qui regroupent les dessins parus sur le réseau en Mai 2010.


DR.
Chose qui est bienvenue, un petit résumé des épisodes précédents permet au lecteur-fan de faire une mise à jour et à celui qui découvre une remise à niveau salutaire. Le ton se veut léger et drôle. Il le faut car la suite l’est un peu moins. En effet, on sent un léger tournant dans le récit du quotidien de tous ces personnages. Mathilde sera la grande absente, elle qui est partie faire le tour du monde avec son amant agent-immobilier. Arnaud est au plus mal (amoureux de Mathilde ou vexé d’avoir été trompé ?). Pour Emmanuel, tout va bien (côté sexe j’entends, car côté étude il n’y avait pas de problème). Pour Henri et Irène, par contre, rien ne va plus (mais il faudra lire l’album pour savoir, je ne vais pas tout vous raconter quand même). Pour Kader et Romain, un événement imprévu va débarquer, la mère de Kader ! Pour la famille Offman, on découvre un peu plus cette étrange famille qui doit gérer la mort d’Anatole Offman, l’un des fils. Enfin, Camille découvre l’amour en la personne de Gédéon. Mais le personnage n’est pas très net.


DR.
Pour tout dire, les différents graphismes, s’ils ont fait le succès et l’originalité du début, sont, pour cette fois, quelquefois un peu difficile à appréhender. Il y a quelques fois de grosses différences et cela demande un effort particulier au lecteur pour ne pas y perdre son intérêt. Question scénario (Thomas Cadène), c’est (et ça se veut) du soap. Donc les histoires de culs sont privilégiées (sans trop en montrer évidemment). Cependant, si ce n’est pas transcendant, l’accroche est immédiate. On se prend de sympathie pour les personnages et leur vie. Et quelques rebondissements donnent un peu d’épaisseur à tout cela. Du coup, on ne reste par sur la thématique « je la trompe, elle me trompe, je la quitte, il me quitte.. ». Et en soit, c’est une réussite.


DR.

A découvrir
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6
V pour Vendetta
V pour Vendetta
Caste des Méta-Barons (La)
Caste des Méta-Barons (La)