8/10The Autobiography of a Mitroll - Tome 2 - Is Dad a troll ?

/ Critique - écrit par naweug (), le 22/11/2009
Notre verdict : 8/10 - Puff daddy ? (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - 1 réaction

La suite des aventures de Bouzard et de Flopi son chien, partis à la recherche du père du premier... qui serait en fait un grand baraqué poilu aux longs pieds. Dans la forêt de Brocéliande, en compagnie d'elfes, de garagistes et de touristes allemands.


Guillaume Bouzard est un mitroll. Un demi troll puisque son père est un troll. Mais il ne l'a appris que très récemment, lorsque sa mère le lui avoua juste avant de mourir. Evidemment, ce genre de révélations ça peut perturber. Surtout quand on a grandi sans père comme Guillaume. Qu'il soit grand, poilu, vêtu d'un pantacourt, pieds nus et qu'il vive dans la forêt, il s'en fout un peu. Il veut surtout retrouver son père. Parti avec son pote canin Flopi à la fin du tome précédent, on les retrouve perdus dans la forêt de Brocéliande. Et à part des touristes allemands, ils ne voient pas le bout du nez d'un troll. Assailli de doutes, il est prêt à abandonner mais tombe alors sur des garagistes psychopathes qui l'attaquent. C'est en s'enfuyant qu'il tombera sur la maison bleue. La fameuse adossée à la colline et dont la clé a été jetée...

The Autobiography of a mitroll est une belle autobiographie fictionnelle. Non seulement elle tient la route, mais elle aborde également un certain nombre de questions intéressantes. Guillaume se remet en question tout en tentant de découvrir qui est réellement son père. Qu'il ne soit pas comme il se l'était toujours imaginé n'est pas surprenant. Mais il va devoir accepter cette "différence" et comprendre que son père l'aime pour ce qu'il est. Et quelle ne sera pas sa surprise de se découvrir une soeur jumelle !


Le ton est loin des autobiographies qu'on a l'habitude de lire. Tout est traité de manière désinvolte, ponctué de moments gaguesques bien trouvés et bien amenés. En effet, le parallèle père troll / père inconnu est un bon prétexte pour faire découler une fable dans laquelle elfes, trolls, hippies, magie et LSD se croisent. Ces aventures sont loufoques, drôles et rondement menées. Côté dessin, Bouzard est toujours aussi bon pour aller à l'essentiel, dépeindre les expressions de chaque personnage et créer des scènes psychédéliques.

The Autobiography of a mitroll n'est pas une série pour les lecteurs cartésiens. Elle est à recommander à tous ceux qui aiment les histoires folles, drôles, qui partent dans tous les sens, mais racontées avec justesse. C'est une chouette série qui mérite d'être lue et relue. 

A découvrir
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6
V pour Vendetta
V pour Vendetta
Sambre
Sambre