6.5/10Angor - Tome 5 - Lekerson

/ Critique - écrit par plienard, le 31/10/2013
Notre verdict : 6.5/10 - Angor, encore ? (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - laisser un commentaire

C’est la fin d’Angor, quoique ....

Jean-Charles Gaudin est un auteur prolixe aux éditions Soleil. Marlysa, Garous, Galfalek, Les arcances de midi-minuit, Le feul ou encore le quatrième tome de Kookaburra universe et l’adaptation du roman de Robin Hobb l’Assassin royal, on le retrouve ici pour le dernier tome, le cinquième d’Angor, une série d’héroïc fantasy où il est question de réunir trois médaillons pour sauver la cité d’Angor. Le dessinateur de cette série est Dimitri Armand qui a aussi à son actif le splendide Salamandre au Lombard.

En réunissant les trois médaillons, leur propriétaire serait en possession d’un pouvoir immense. C’est pour cette raison que le comte de Lekerson (le méchant de l’histoire) a enlevé Vilyana et Lorky. Pendant ce temps, leurs amis, Evrane, Talinn, Monsïouran et le sombre vont faire leur possible pour tenter de les libérer. Il va pour cela falloir pénétrer dans la forteresse.

Si cette fin se passe un peu comme on si attend – le méchant ne peut gagner – la chute laisse planer un doute sur les personnages et la possibilité d’un second cycle. Les lecteurs du début n’en seront sans doute pas étonnés, par contre les éventuels nouveaux lecteurs auront à cœur de découvrir les premiers albums.


DR.

 

A découvrir

Vous pouvez aussi découvrir d'autres excellents articles sur Krinein, comme celui-ci : Androïdes – Tome 2 : Heureux qui comme Ulysse