7/10Alpha - Tome 12 - Petit tour avec Malcolm

/ Critique - écrit par plienard, le 02/09/2013
Notre verdict : 7/10 - La meilleure ennemie (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - laisser un commentaire

Une bonne BD d’action pour remettre en avant la collection Troisième Vague de chez Lombard.

L’année 2013 est une année particulière pour la collection du Lombard, Troisième vague. En effet, 14 ans après sa création, la collection est toujours là, preuve que le public est présent pour celle qui est une référence en matière de thriller en bande dessinée. L’éditeur a donc choisi de la mettre à l’honneur avec un petit catalogue des séries phares qui la composent et que les plus chanceux (ou plus rapide) – 200 000 exemplaires uniquement – pourront trouver chez leur libraire.

Et pour honorer Troisième vague, quoi que de mieux que de parler d’Alpha, la série créée en 1999 et par qui tout a commencé. 14 ans après, le douzième album vient de sortir (second album de la saison 2). Alpha est le nom de code de Dwight Delano Tyler qui est un agent de la CIA. Depuis le 11ème album, il est soupçonné d’être un agent double et est traqué par le FBI et ses collègues de la CIA. Prouver son innocence ne va pas être choses aisée, d’autant qu’une ancienne ennemie est aussi à ses trousses (ce qui devrait ravir les fans de la série).

Pour ce nouvel album, l’équipe d’auteur a quelque peu changé. Youri Jigounov est passé du dessin au scénario (depuis le tome 11) et c’est Chris Lamquet qui va le remplacer au dessin. Ce dernier est notamment le dessinateur d’Alvin Norge. Et pour tout dire, la transition se fait sans anicroches. Au point de se demander si on a vraiment changé de dessinateur.

Question scénario, on a une petite montée en pression tout au long du livre jusqu’à la traque finale qui est assez palpitante. Pour ce qui est de l’intrigue, malgré un résumé de l’épisode précédent qui fait une piqure de rappel aux initiés et une remise à niveau pour les nouveaux, elle est assez complexe et touffue avec de nombreux personnages. Youri Jigounov et Chris Lamquet n’ont pas voulu la facilité, augmentant même la difficulté en mélangeant les cases de flash back et d’action se déroulant à différents endroits. Le tout n’est pas du tout indigeste et on s’étonne même de ne pas s’y perdre. Malgré un minimum d’indications, les auteurs arrivent à faire comprendre aux lecteurs le déroulement de tout cela.

Il est vrai qu’à la fin de l’album, on a parfois l’impression d’avoir déjà vu ce genre d'album comme dans XIII. Même style réaliste et graphique, un héros poursuivi par la CIA et devenu l’ennemi public n°1 aux États-Unis, une petite amie qui travaille avec, une adversaire sexy et dangereuse, les parallèles sont nombreux. Mais pour être honnête, ce sont surtout des compliments à faire aux auteurs plutôt que de crier au plagiat. La série Alpha a depuis longtemps montré sa qualité et on lui souhaite encore autant de succès que celle de son illustre aînée.

A découvrir
Joe Bar Team
Joe Bar Team
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6
V pour Vendetta
V pour Vendetta