6.5/10L'Agent 212 -

/ Critique - écrit par juro, le 24/12/2003
Notre verdict : 6.5/10 - moins de 10 ans (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 4 minute(s) - 1 réaction

« Circulez ! Y'a pas grand chose à voir ».

Dans la série des BD potaches dont on n'attend pas grand-chose d'autre que pousser un petit rire de temps en temps, l'Agent 212 constitue sûrement un bon exemple. Arthur est un agent de police grassouillet qui exerce son métier avec bonhommie et plus ou moins de sérieux selon les situations. Aux antipodes de Soda, le héros de Kox et Cauvin est le policier de proximité toujours prêt à rendre service à la population ou à régler la circulation... et pourtant celui-ci arrive toujours à se fourrer dans des situations inextricables, surtout lorsqu'il est accompagné de son collègue Albert. Et bizarrement, c'est toujours le moment choisi par le commissaire pour assister à une bavure qui consiste le plus souvent en une boulette du personnage principal.

9782800111261g_250.Police, police, police...

Comment expliquer que ce personnage, dont le premier album cartonné est paru en 1981, arrive à perdurer dans la maison d'édition de Spirou depuis 1975 ? Après 28 ans de bons et loyaux services, l'agent n'a toujours pas pris sa retraite tout simplement grâce au soutien du public. Il a réussi à trouver un intérêt quelconque auprès des lecteurs les plus jeunes par sa bonne humeur, son humour facilement interprétable et un personnage rendu sympathique par ses mimiques... malheureusement, ça ne suffit pas pour convaincre le lecteur averti qui voit alors s'enchaîner gags éculés et situations déjà vues cent fois. L'agent 212 est le symbole même de la BD humoristique franco-belge depuis un petit moment, soit une série qui n'a pas su se renouveler et qui se meurt à petit feu en ne pouvant compter que sur son jeune public pour pouvoir survivre.

C'est le même couple qui illustre les aventures d'Arthur depuis toutes ces années. C'est peut être aussi lui qui est à l'origine de cette répétitivité de la série avec Raoul Cauvin, dit "l'éternel", pour le scénario, qui semble avoir épuisé toutes ses idées en ressassant sans cesse les mêmes situations qui étaient drôles lors des premiers volumes mais qui n'ont plus le même impact aujourd'hui. L'autre, c'est Daniel Kox dont le trait hésitant des planches des premiers albums a laissé place à un travail plus soigné, d'autant plus que les couleurs sont confiées à un troisième intervenant qui change souvent (Laurent dernièrement).

Eternel Cauvin ?9782800121239g_250.

Les couvertures sont d'ailleurs le parfait reflet du travail de Kox qu'on ne voit cesser de s'améliorer et qui correspondent parfaitement à l'aspect de la série... en mettant Arthur dans les situations les plus extrêmes, totalement farfelues pour un agent de proximité. Il faut reconnaître que la série évite de basculer dans la surenchère contre la police en rendant le personnage fort sympathique, ce qui reste le point le plus amusant de la série. Le caractère dévoué, sympathique mais fort irritable de 212 ainsi que son potentiel de gaffes à la planche font de lui l'axe central de la BD, comme l'indique le titre de chaque album.

D'ailleurs, Dupuis l'a bien compris en développant toute une gamme de produits dérivés qui font de lui l'agent de la circulation le plus coté de la planète ! Mais cela reste quand même trop faible pour être passionnant. L'aspect vieillot de la série ne laisse pourtant pas se démentir le succès et l'Agent 212 devrait donc se vendre surtout grâce à sa parution régulière dans Spirou Magazine. Qu'ajouter de plus sinon que les lecteurs les plus jeunes apprécieront forcément les facéties de l'Agent 212, celui-ci ne pourra que provoquer chez eux des éclats de rire, quant aux autres : « Circulez ! Y'a pas grand chose à voir ».


Liste des albums (mise à jour au 15 octobre 2009) :

Tome 1 - 24 heures sur 24 (1981)
Tome 2 - Au nom de la loi (1982)
Tome 3 - Sens interdit (1983)
Tome 4 - Voie sans issue (1984)
Tome 5 - Poulet aux amendes (1985)
Tome 6 - Ronde de nuit (1986)
Tome 7 - Un flic à l'ombre (1987)
Tome 8 - Pas de panique (1987)
Tome 9 - Brigade mobile (1988)
Tome 10 - Agent trouble (1988)
Tome 11 - Sifflez dans le ballon ! (1989)
Tome 12 - Ris, Ô Poulet (1990)
Tome 13 - Un flic flanche (1991)
Tome 14 - Saute de poulet (1992)
Tome 15 - L'appeau de l'ours (1993)
Tome 16 - Flic... Aïe ! (1994)
Tome 17 - Poulet sans selle (1995)
Tome 18 - Poulet rôti (1996)
Tome 19 - Cuisses de Poulet (1997)
Tome 20 - Chair de poule (1998)
Tome 21 - Ailes de poulet (2000)
Tome 22 - Brigade des eaux (2001)
Tome 23 - Poulet en gelée (2003)
Tome 24 - Agent de poche (2004)
Tome 25 - L'agent prend la pose (2006)
Tome 26 - A l'eau police (2007)
Tome 27 - Fauve qui peut (2009)

A découvrir
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6
Tuniques bleues (Les)
Tuniques bleues (Les)
Joe Bar Team
Joe Bar Team