5/10Abbadôn Dub - Tome 1 - Le cinquième ange

/ Critique - écrit , le 03/10/2006
Notre verdict : 5/10 - Abaddôn daube ? (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 3 minute(s) - laisser un commentaire

Abbadôn Dub n'est pas une bande dessinée qui tiendra efficacement concurrence à de vieilles institutions déjà mises sur le marché.

Dans un monde post apocalyptique qui n'existera jamais, des peuples nomades tentent de fuir face aux redoutables rapts organisés par les traqueurs. Des soldats-mercenaires travaillant pour le compte des Phlogs. Lorsque les troupes capturent des autochtones errant en âge d'être utilisé à des fins mystérieuses , ces derniers les exportent vers le Moloch. Une porte dont la réputation est abreuvée par la peur. Au coeur des plaines du Kazakhes, Hector, Domino, Ishuko et M'ba surveillent les ruines qui leur servent de refuge avec d'autres personnes errantes. Ils découvrent lors de leur inspection un homme déguisé en fille se nommant Tago. Poursuivi lui même par des traqueurs, les chasseurs de tête ne tardent pas à le retrouver et faire irruption dans le camps d'infortune pour arrêter toute la communauté. Seul Ishuko, M'ba et Tago parviennent à se dissimuler dans un abri pour leur échapper. Le danger passé, les trois personnages suivent leurs ennemis à distance afin de trouver le moment opportun pour libérer leurs amis. Sur la route, les jeunes adultes vont apprendre à mieux se connaitre pour cohabiter ensemble. Ainsi, Ishuko et M'ba découvre la personnalité de Tugo et son improbable don du “langage intuitif" avec les animaux. Le jeune homme tient à découvrir ce qu'est devenu son frère, attrapé quelques années plus tôt par les traqueurs et ayant connu le sort commun réservé à toutes leurs victimes. Mais quel est destin funeste ? Pour le savoir, Tugo est prêt à se jeter dans la gueule du loup afin de connaître la vérité.

undefined535_250
Que dire de Abbadôn Dub ? Le récit n'apporte pas grand chose que nous ne connaissons déjà. La vision du monde en l'An 224 après la destruction de la terre par les conflits manque de connexions avec la réalité d'aujourd'hui pour que nous puissions établir un lien intéressant. L'univers s'oriente davantage vers de la fantasy futuriste. On a toujours la petite phrase sortie par un protagoniste pour souligner à quel point notre civilisation déshumanisée a pu facilement être réduite en cendre ( “ Ma grand mère disait toujours blablabla blablabla et que de toute façon, c'était tant mieux car la planète ne pouvait pas nourrir tout ce qui bouge” ). Les méchant sont vilains. Bien sûr, on met une petite touche de surnaturel et d'inexplicable, donnant un peu de piquant pour dénouer une intrigue qui peine à trouver une fin. Heureusement que Tugo comprend le langage des animaux et ravive ainsi la flamme de la résistance chez les peuples tyrannisés. Le coup de crayon de Ttam2mo donne un résultat mitigé. Le trait nerveux et cassé correspond bien à l'ambiance du récit. Mais les personnages banlieusards au style mêlé d'héroic fantasy et de manga manquent d'expressivité. Les couleurs balancent entre le flashy excessif de mauvais goût et les tons plus justes en harmonie entre elles. Le découpage est parfois confus vu qu'il aborde différentes actions ayant lieu à plusieurs endroits en même temps.

Au final, Abbadôn Dub n'est pas une bande dessinée qui tiendra efficacement concurrence à de vieilles institutions déjà mises sur le marché. Un second tome est prévu, mais on n'est pas forcement pressé... Mais comme on est gentil chez Krinein, on vous racontera quand même.

A découvrir
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6
V pour Vendetta
V pour Vendetta
Joe Bar Team
Joe Bar Team