Delcourt - Star Wars - Arnaque, Crime et Botanique !

/ Critique - écrit par Canette Ultra, le 10/08/2017

Temps de lecture estimé de l'article : 3 minute(s) - laisser un commentaire

Un été sans Star Wars ? Jamais de la vie ! Voici donc trois albums placés sous le signe des hors-la-loi !

Star Wars - Bobba Fett - Intégrale 1 - 9/10


© Delcourt.

 On ouvre le bal avec le plus sauvage des chasseurs de prime : Bobba Fett ! Longtemps le doute planait sur ce personnage : est-ce un robot (le comics des 80's disait oui) ? Est-ce un homme (Georges Lucas a dit oui)? Mais avant tout, c'est LE clône de Jango Fett. Et en tant que clône préféré et aimé, il a la chasse en héritage. On va donc découvrir Bobba dans une chasse toute particulière : la chasse à son passé. Pourquoi Jango envoyait-il de l'argent à une femme ? Quel secret ? On va très vite et violemment entrer dans le vif du sujet avec des histoires jouant sur les faux-semblants, la trahison et l'honneur (oui, tout ça à la fois). Je n'en dis pas plus sur le scénario de peur de gâcher les surprises que Bobba a préparé. Visuellement, cet album est plaisant et il ne laisse pas le lecteur dans la panade. Les scènes d'action et d'exposition sont maîtrisés et on est embarqué dans l'univers du chasseur de prime. Une chose est sûre, on veut connaître la suite et on regarde le planning Delcourt avec impatience pour découvrir ce que Bobba nous a concocté la fois prochaine.

 

Star Wars - Icones - Tome 04 : L'arnaque rebelle - 6/10


© Delcourt.

 Que font les rebelles entre deux épisodes ? C'est une question que l'on aime se poser. Comment savaient-ils ceci ? Pourquoi il disent cela ? Bref, on aime se torturer et cet album vient répondre à la question. Mais la réponse va être traîté par un fan de Tarantino ou de Guy Ritchie. Ainsi, un chapitre signifie un personnage. Et petit à petit, ce qui apparaît comme un récit disparate devient un puzzle où les pièces s'emboitent parfaitement. Ainsi, on découvre Han, Leia, Chewbacca et Luke au travers des personnages venus jouer les "sidekicks" dans  l'épisode. Pour son équipier, Han semble taré et suicidaire, pour celui de Leia, la princesse révèle des trésors insoupconnés, Chewie n'est pas qu'une grosse peluche qui sent mauvais mais un vrai guerrier. Et Luke n'est pas qu'un gamin avec un sabre. Bref, sans trop en dire, on apprécie de voir le scénario. Mais il y a toujours un mais ! Ici, c'est le résultat de tout ça. j'ai été déçu de voir qu'on faisait "tout ça pour ça". J'avais imaginé quelque chose de plus original, de moins "facile". Du coup, je pardonne moins le dessin inégal d'un chapitre à l'autre et le manque de précision. Dommage car l'idée était bonne.

 

Star Wars - Edition Jeunesse : La revanche des Sith - 5.5/10

Conclusion de la seconde trilogie qui se passe avant la première ! Ce chapitre doit nous expliquer (et surtout à la jeunesse) pourquoi le rebelle Anakin est devenu un psychopathe en armure noire qui respire bruyamment ! Une fois de plus, je me répète mais c'est le choix artistique de la licence qui veut cela : les raccourcis pour "simplifier" l'histoire sont trop... raccourcis ! Du coup, Anakin qui se transforme est visible à 200km (déjà que l'on sait qu'il doit le faire). Du coup, il apparait clair que les autres personnages sont un peu idiots de l'avoir laissé faire. De même qu'Anakin apparaît un peu bête de suivre Palpatine. On voit tout de suite que rien de bon ne sortira de cet individu. Cela mis à part, on a toujours le style visuel "à la serpe" qui est sympa sur la page de présentation mais qui devient un peu moins détaillé dans l'album. Un coup de serpe un peu flou, c'est moins sympa... Bref, un album dans la veine des précédents qui a l'avantage de ne pas prendre la tête et de se lire rapidement. Ainsi, pour une histoire avant de dormir, ça peut le faire, sauf si votre enfant fait preuve de sagacité et qu'il vous abreuve de questions à la fin de l'histoire.
© Delcourt.

 

A découvrir

Vous pouvez aussi découvrir d'autres excellents articles sur Krinein, comme celui-ci : Androïdes – Tome 2 : Heureux qui comme Ulysse