7.5/10Delcourt - Légendaires - Origines 5. Razzia - le meilleur pour la fin ?

/ Critique - écrit par Canette Ultra, le 04/08/2018
Notre verdict : 7.5/10 - Razzia !

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - laisser un commentaire

Un dernier album pour la saga Origins ? Oui mais avec Razzia, je me dis que l'on finit en beauté ! Venez donc voir pourquoi.

Dès le début de la série Origines des Légendaires, je voulais connaître l’histoire de Razzia. Comment le grassouillet zozotant avait pu devenir la montagne de muscles qu’il était une fois adulte. Sobral répond enfin à la question et c’est en compagnie de Jenny et Nadou qu’il accomplit cette tâche. Dernier tome de la saga Origines, il va falloir frapper fort !


DR.

 

L’histoire commence donc dans le sang et après l’introduction sibylline, nous découvrons Razzia dans les ruines de son ancien village. La compagnie des 1000 loups vient de massacrer tout le monde et part l’air de rien. Razzia commence alors sa première quête : se venger. Il y mettra le temps mais années après années, une attaque après l’autre, Razzia va grandir en apprenant à tuer ses anciens bourreaux. Ça va lui donner une grande expérience de combat et le jeune homme se fait donc recruter par Darkhell. Il devient alors Korbo l’ombre rouge, le bras droit du méchant le plus méchant et l’amant de la fille de Darkhell, Tenebris. Les bases du personnage sont alors posées. Le tout va donc être ce changement qui va amener à transformer Korbo en Razzia. De « vilains » à héros. J’ai mis des guillemets car même sous les ordres de Darkhell, Korbo a un cœur en or. Cette bonté sera la source de sa rédemption (avec quelques surprises) et quelque part, si Tenebris deviendra une alliée, c’est grâce à l’amour qu’elle a pour Korbo.

Le récit est donc sombre, ponctué de réflexions sur le bien, le mal et sur la limite de chacun à aller d’un côté ou de l’autre. Visuellement, l’aventure est dans le même thème mais tout y est un peu plus sombre dans les couleurs. Il faut dire qu’un passage chez Darkhell, ce n’est pas le meilleur endroit pour avoir des lieux colorés. Cela dit, la « grande mission » de Korbo l’emmènera dans un royaume un peu plus lumineux mais où les coups fourbes seront légions. A ce sujet, il est facile pour les fans de voir les graines des aventures des Légendaires dans ce récit.

Ce tome numéro 5 est donc un tome que les fans des Légendaires ne manqueront pas et que les autres liront avec plaisir.

A découvrir

Vous pouvez aussi découvrir d'autres excellents articles sur Krinein, comme celui-ci : Androïdes – Tome 2 : Heureux qui comme Ulysse