Delcourt - Hellboy est dans la place !

/ Critique - écrit par Canette Ultra, le 12/05/2017

Temps de lecture estimé de l'article : 4 minute(s) - laisser un commentaire

Au programme : Hellboy en veux-tu en voilà : en enfer, en voyage, en enquête !

Hellboy en enfer - Tome 2 : La carte de la mort - 6/10


DR.

 

Hellboy est mort ! Vous vous en rappelez ? Pas trop ? Bon, Hellboy a fini par mourir mais pour un démon, ça veut dire retour à la maison ! Hellboy débarque donc en enfer et il compte bien refaire la déco ! Ici, il va donc parcourir les enfers et leur faire un relooking à sa façon. La première partie du récit est presque calme. Une sorte d'enquête dans une ville torturée. Puis, on va basculer dans l'action pure et dure et là, il faudra s'accrocher pour tout saisir. Au terme de ce grand défouloir, difficile de se projeter sur le après. On veut revoir Hellboy mais comment, pourquoi ? Des questions sans réponses et qui nous laissent sans voix après tout le bazar que Mignola a mis avec son démon favori. Visuellement, Stewart est dans le thème, on reconnait bien le style taillé à la serpe de la série. Cela se prête bien à l'exploration mais c'est plus pronfond dès qu'il s'agit d'action à grande échelle. Un tome a lire tout de même si vous êtes fan du grand rouge !

 

Hellboy & BPRD - Tome 2 : 1953 - 7/10


DR.

 

L'avantage avec Hellboy, c'est que même mort (voir plus haut), on a de quoi raconter ! En effet, avec une histoire commençant dans les 80's et avec un héros né au terme de la seconde guerre mondiale, cela laisse une belle plage de temps pour s'éclater. C'est ici le cas avec l'année 1953. Hellboy grandit vite et celui qui était ado est devenu un jeune adulte fougueux. Comme les voyages forment la jeunesse et que cette jeunesse fait deux mètres de haut avec une main en pierre, c'est parfait pour enquêter à travers le monde sur les phénomènes paranormaux ! On commencera notre voyage en Angleterre avec une histoire de main fantôme, de guerriers romains et de sorcière celte. Bref, de quoi amuser notre démon et lui apprendre 2 ou 3 trucs sur la résolution d'enquête. Ceci dit, ses muscles sont bien utiles pour faire face au flot de spectres tueurs. Et il va prouver dans l'enquête suivante, que les muscles, ça aide un peu. Quand un terrible monstre menace une petite ville américaine, c'est le BPRD qui débarque. Hellboy fait peut être figure de star quand il arrive mais il va surtout tenter de sauver la ville. Une histoire musclée autant qu'intriguante qui permet de profiter de l'élan de l'intrigue précédente pour nous emporter. On est donc bien engagé dans ce tome et les visuels plus subtiles qu'à l'accoutumée se prêtent bien à l'action ! 1953 : un bon cru !

 

 

BPRD Origines - Volume 3 - 8/10


DR.

 

Hellboy continue ses péripéties mais ce coup-ci, il est là en support. En effet, nous allons surtout nous intéresser à ses collègues et amis ! On aura donc Liz dans sa première enquête. Elle est jeune, perdue et un bon bol d'air va l'aider un peu. Surtout que l'idée vient d'Hellboy alors on peut être sûr qu'elle ne va pas s'ennuyer. On verra donc une Liz fragile qui cherche à surmonter ses peurs et ses traumatismes. Une histoire touchante qui contrastera avec l'histoire suivante dans laquelle elle est conquérante.

On aura aussi notre ami Roger l'homoncule. Il veut être tranquille, il veut que tout le monde soit gentil mais malheureusement, ce n'est pas si simple et Hellboy va l'aider à apprendre cette dure réalité lors d'une enquête. Ensuite, Roger se posera comme un rempart contre le mal et pour protéger ses amis. Il est l'illustration parfaite du gentil géant et il y aurait moins de guerre si Roger était écouté.

Abe est plus direct dans son histoire. Il faut dire qu'il est du genre timide. Alors, une petite enquête et un poil de culpabilité et voilà notre Abe en pleine crise. Il ne veut plus retourner sur le terrain, il estime qu'il n'en est pas digne. En vrai, il est sûrement l'un des plus aptes à le faire puisqu'il pense à sauver ses hommes plus qu'à réaliser des actions héroïques. Mais allez expliquer ça à un homme poisson de 100 ans !

On découvrira également les origines de Johan ! Ce médium qui vit dans un scaphandre a d'abord été un homme et il a dû dès la mort de son corps, apprendre à défendre les âmes humaines des démons. Un récit sombre et poétique sur les destinées humaines.

En résumé, cette mise en avant de ces héros est un bon moyen de voir ce qui se constitue leurs forces et leurs faiblesses. De voir ce qu'ils doivent surmonter pour faire ce qui est juste. On découvre des héros nobles qui font fie de leurs imperfections et donnent tout pour défendre leur cause. Un album pour tous les fans de la saga et les autres.

A découvrir

Vous pouvez aussi découvrir d'autres excellents articles sur Krinein, comme celui-ci : Androïdes – Tome 2 : Heureux qui comme Ulysse