Delcourt - Tellos et Snoopy à la conquête de la jeunesse !

/ Critique - écrit par Canette Ultra, le 10/01/2015

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - laisser un commentaire

Delcourt sort deux intégrales pour la jeunesse. Aventures, actions et plaisirs sont au rendez-vous ! Entre Koj le tigre et Snoopy le chien, les amateurs d'animaux qui ont du caractères ne seront pas déçus

Tellos – Edition Intégrale – 7.5/10


DR.

 

Les comics sont destinés à tous les âges. Certaines sagas sont mêmes spécialement adressés aux jeunes lecteurs. Tellos est de ceux là. Todd Dezago et Mike Wieringo avait déjà œuvré dans ce sens lors de leur collaboration sur Spider-Man. En quittant Marvel, les deux deux hommes (ainsi que Paul Mounts) vont travailler sur un récit épique où le héros est un jeune garçon.  Ainsi Jarek est un aventurier dont le meilleur ami est un homme tigre appellé Koj. Les deux comparses vivent de milles combines et le destin du monde de Tellos va atterrir entre leurs mains. Ils vont alors être rejoint par la belle Sera ou par Hawke et Rikk, l’improbable duo de truands au grand cœur. L’histoire va offrir son lot de surprises et de moments épiques même si le côté bravache de Jarek sera un poil irritant par endroit. Cependant, pour un récit destiné aux jeunes, il faut reconnaître un fond assez saisissant et une volonté de l’auteur de rappeler les dangers de ce monde. Les amateurs de l’histoire sans fin et d’aventures magiques apprécieront le titre et l’on regrettera l’arrêt de la série après le décès de Mike Wierengo qui a su apporter son style dans le fond et dans la forme grâce à des dessins vifs, colorés et qui ruissellent de détails. Un album a conseiller à tous les amateurs d’aventures.

Snoopy et le petit monde des Peanuts – Tome 3 – 9/10

Snoopy est un héros d’une constance rare. Malgré le rythme de publication, il persiste et prouve que la qualité et la quantité peuvent faire bon ménage. Dans ce tome, le beagle saura faire parler son cœur à diverses reprises mais c’est bien son maître qui va tirer son épingle du jeu. Plus torturé que jamais le jeune Charlie va tenter de passer ses états d’âmes dans le sport. Naturellement, Charlie a tout du héros antique et la tragédie répondra naturellement présent nous faisant, pour l’occasion, autant rire que réfléchir. Lucy aura également bien du mal à faire valoir ses opinions notamment avec son frère qui s’affirmera davantage au grand dam des autres personnages. Comme quoi, il ne fait pas bon embêter Linus surtout si sa couverture fétiche est en jeu. Un album frais et dynamique qui sera parfait pour passer l’hiver au chaud sous une… couverture.
DR.

 

 

 

A découvrir

Vous pouvez aussi découvrir d'autres excellents articles sur Krinein, comme celui-ci : Androïdes – Tome 2 : Heureux qui comme Ulysse