8.5/10Delcourt - Hope - Un premier tome plein d'espoir ?

/ Critique - écrit par Canette Ultra, le 20/06/2020
Notre verdict : 8.5/10 - L'espoir fait lire !

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - laisser un commentaire

Du polar et de la magie dans les 50's, cela donne un Constantine vintage ?

Quand on dit enquête et magie avec un détective privée en imper', je pense aussitôt à John Constantine. Le gars est emblématique et on peut dire qu'il est un peu déglingo et torturé. C'est un peu le pendant badass du gentil Dr. Strange. Hope vient jouer dans la cours de John et ça promet. En effet, aux commandes, nous avons Guy ADAMS qui a oeuvré dans le monde fantastique en contribuant à l'univers du Dr.Who mais également de Torchwood. A ses côtés, Jimmy Broxton aux crayons que l'on a vu sur Unwritten.


© Delcourt 2020.

 

Pour faire polar dans les années 50 et encore plus polar à Hollywoodland, rien de tel que le noir & blanc, des mafieux et un gamin "poule aux oeufs d'or" disparu. C'est exactement ce que nous avons dans Hope avec le whisky et les jolies femmes en détresse. Le truc en plus, c'est la magie. Dans ce monde, les deux camps ont cherché à jouer de la magie pendant la seconde guerre mondiale et les américains ont gagné grâce à elle. Depuis, la magie, c'est normal. Hope est un praticien plutôt doué et il traîne son lot de casseroles comme tout bon détective privé : une femme et un enfant enlevé par des démons et un esprit vengeur et carnassier qui le suit partout.

Ainsi, en plus de son enquête, Hope doit se dépétrer dans son passé et mine de rien, on veut en apprendre plus. Comme on s'y attend, l'enquête principale sera résolue dans le tome mais au passage, le fil rouge est lancé et on s'est attaché au personnage.

Avec son dessin fouillé et noir & blanc, on est vite dans l'ambiance. Une touche de glamour par-ci, une touche de baston par-là et des personnages taillés pour le job. Certes, nous sommes en terrain connu à de multiples égards et certains diraient "clichés". Mais lorsque c'est bien fait, on profite de la balade et on apprécie ce premier tome sur ce détective de l'occulte.

A découvrir

Vous pouvez aussi découvrir d'autres excellents articles sur Krinein, comme celui-ci : Androïdes – Tome 2 : Heureux qui comme Ulysse