ATTENTION : CONTENU RESERVE A UN PUBLIC AVERTI

Les images et textes à caractère érotique, pornographique ou violent contenus dans cette page peuvent choquer certaines sensibilités. En consultant cette page, vous attestez être majeur au regard de la loi française et vous prenez vos responsabilités par rapport à son contenu.

CONSULTER QUITTER

8/10Les 4 amies - Tomes 1 à 3

/ Critique - écrit par Maixent, le 07/04/2010
Notre verdict : 8/10 - Amies et plus si affinités (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 3 minute(s) - laisser un commentaire

Un album qui nous entraîne dans un univers en apparence léger et très osé. Un style sulfureux qui ne laisse pas indifférent.

Les amateurs de hentaïs ne seront sans doute pas dépaysés par la lecture des 4 amies. Les différences notables sont le sens de lecture et l'absence de monstres à sexes multiples ornés d'excroissances mais pour le reste on retrouve les codes propres aux mangas érotiques. L'attitude des héroïnes face à la sexualité rappelle sans hésitations les bds japonaises, ces filles qui sont toujours limite contraintes au départ puis deviennent insatiables lors des ébats amoureux pour finir complètement salies et honteuses mais au-delà du bonheur, avec en prime divers fluides dégoulinants de tous les côtés.



Portrait de famille
Les 4 amies évoluent dans un futur proche très high-tech. On y retrouve Anna, mannequin qui se tourne peu à peu vers le métier d'escort-girl puis la prostitution. Sybille, capitaine de l'équipe de hockey local, connue pour sa réputation de libertine, mais tentant la monogamie. Hélène, arnaqueuse et voleuse qui se fait prendre à son propre jeu et devient la victime d'un ripou. Et enfin Marité, petite oie blanche essayant difficilement de concilier sa foi et ses besoins physiques, qui plus est, amoureuse d'Anna qui se sert allégrement de cet engouement pour la prostituer.

Les 4 amies c'est du sexe hardcore à l'état brut. L'auteur noie ses héroïnes et son Piété
Piété
lectorat sous des litres de sperme et de sueur avec une préférence visible pour la sodomie qui fait mal. Les orifices des jeunes filles sont tous soumis à rude épreuve, faisant fi du réalisme. Il ne faut pas s'attendre à de l'érotisme dissimulé et tendre mais à une excitation sans pudeur et souvent violente. Malgré cet aspect trash, l'auteur prend le temps de faire vivre ses personnages et leur sexualité sert l'histoire plutôt que d'être qu'un prétexte à des scènes de sexe. En filigrane apparaissent de vrais questionnements sur par exemple la question de la monogamie, qu'il faut gérer en fonction de ses appétences. Les héroïnes sont donc constamment confrontées à des dilemmes moraux, le personnage le plus représentatif à cet effet étant Marité. D'abord effacée, elle prend de plus en plus d'ampleur au fil des trois albums. Soumise dans un premier temps à la volonté des autres et à leurs assauts, notamment ceux de son confesseur, elle s'affirmera de plus en plus pour devenir star du X, conciliant dans une pirouette sophistique sexe et religion.

Petite soirée entre amis
Petite soirée entre amies
Transparaît également un côté sitcom perverti  tout à fait dans l'air du temps, avec des questionnements sur l'amitié adolescente même si ici la partie kawaï et girly est contrastée par la pornographie ambiante. Il ne faut pas se leurrer, il ne s'agit pas de chick lit mais on retrouve certains codes propres au genre et les 4 amies rappellent sous bien des aspects celles de Sex & the City.
Ainsi, l'Argentin Atilio Gambedotti offre une histoire sulfureuse et excitante en s'appropriant divers codes de la culture populaire et retourne les clichés pour mieux servir son propos. Au final, il s'agit d'une bd à ne surtout pas mettre entre toutes les mains, bien construite, à la fois touchante et drôle et surtout très excitante, et ce, quelle que soit sa sexualité.

A découvrir
Joe Bar Team
Joe Bar Team
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6
V pour Vendetta
V pour Vendetta