9/10... à la folie

/ Critique - écrit par naweug (), le 05/10/2009
Notre verdict : 9/10 - Je t'aimerai jusqu'en enfer (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - laisser un commentaire

Deux auteurs talentueux ont décidé d'aborder le sujet de la violence faite aux femmes. Avec beaucoup de finesse, ils nous montrent le quotidien d'un couple ordinaire, qui aurait pu vivre heureux et avoir beaucoup d'enfants...

… à la folie débute par un poème d'Etienne Ricard dont voici un extrait : "Quel douloureux bonheur / Que d'aimer dans la haine / Je ne veux plus de cet amour, mais je l'aime / J'ai voulu le défaire et j'ai rendu les armes / Ses coups pleuvent en larmes / Et me marquent du sceau du vainqueur". Comment peut-on écrire de belles choses autour d'un thème aussi dur que la violence faite aux femmes ? Et pourtant, Etienne Ricard, Sylvain Ricard et James ont réussi à le faire. ... à la folie est un album fort, sans être moralisateur, qui nous parle du quotidien d'un couple ordinaire, en apparence heureux.


Le récit est conduit par les deux protagonistes qui s'expriment sur un canapé, un peu comme chez un conseiller conjugal ou devant une caméra. Et ils nous expliquent leur vie : ils se sont rencontrés à la fac, ils étaient beaux, ils se sont mariés et se sont installés dans un superbe appartement. Lui travaille et gagne si bien sa vie qu'il ne désire pas qu'Elle travaille. L'histoire aurait pu s'arrêter là, si Lui n'avait pas un jour mis la main dans un engrenage de violence conjugale : une gifle lors d'une dispute enclenche un tourbillon de sévices qui iront très loin. 

A travers les dialogues des deux personnages, l'auteur tente de nous faire comprendre pourquoi Elle est toujours là, pourquoi Elle l'aime encore, pourquoi ses amis et sa famille ne peuvent ou ne veulent pas l'aider... On ne peut que se sentir impuissant face à sa douleur, sa volonté de rester justifiée par de fausses excuses qui trouvent cependant une certaine logique dans sa vie. Le dessin permet une légère distanciation car la représentation animale de James évite qu'on se retrouve plongés dans cette histoire comme si elle pouvait arriver à notre voisine. Mais ne croyez pas que vous ne serez pas touchés, loin de là ! Vous aurez mal avec Elle, vous aurez envie de Lui taper dessus et vous refermerez l'album en espérant que jamais vous n'aurez à croiser une telle situation dans votre vie. 

Cet album vient rejoindre les deux autres parus cette année sur le même thème : Inès de Dauvillier et d'Aviau chez Drugstore et En chemin elle rencontre, collectif Des ronds dans l'O. Peut-être qu'à force d'écrire sur le sujet, la conscience collective arrivera un jour à dire "Plus jamais ça"...

A découvrir
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6
Sambre
Sambre
V pour Vendetta
V pour Vendetta